Xenakis: Pléiades & Persephassa

Percussions de Strasbourg Outhere / Believe Digital / Théâtre de Hautepierre / 2021

Livre CD en sélection France Musique 

“Cet enregistrement peut à lui seul définir ce qu’est cet ensemble dans sa cohésion, son envie, son imagination, son enthousiasme, son talent. Entre les années 70 avec ses enregistrements historiques et aujourd’hui, il n’y a finalement qu’un pas de plus, un pas s’ajoutant à ceux des quatre générations qui ont participé à cette folle aventure, un pas de plus comme un relais passé de génération en génération, ne serait-ce que pour faire en sorte que le mouvement initié par tous les compositeurs qui ont écrit pour l’ensemble des Percussions de Strasbourg et au premier rang duquel Iannis Xenakis ne s’arrête jamais.”

JEAN GEOFFROY   

Tracklist
1 Pléiades – Mélanges – 08:31
2 Pléiades – Claviers – 09:43
3 Pléiades – Métaux – 13:14
4 Pléiades – Peaux – 11:06
5 Persephassa – 29:02

Pléiades, écrire la multitude


« Lorsque l’on joue Pléiades, on est tout de suite porté, comme entrainé par ces rythmes qui nous poussent à aller de l’avant. Jubilation immédiate du son, du rythme et du mouvement. Un mouvement s’arrête et un autre prend le relais, un rythme s’installe et comme par l’effet d’une loupe, on entre dans sa complexité, on y découvre alors un éparpillement de la pulsation initiale, pulsation dont il reste çà et là, quelques éléments originaux qui s’effacent progressivement pour laisser place à d’autres espaces. Richesse et profusion des couleurs, des mouvements et des rythmes, Pléiades c’est tout cela à la fois. (…) »

Jean Geoffroy

Persephassa, écrire le chaos


« Dès les premières mesures tout est dit, tout est ici concentré : la puissance du son, sa complexité, mais avant tout son rapport à l’espace. Chaque musicien se trouve être le jouet d’une mécanique à priori implacablement verticale, faite de heurts, de contrastes. Chaque pulsation ou rythme à peine joué est immédiatement contredit, stoppé net, que ce soit par d’autres rythmes ou d’autres tempi, tantôt de façon très progressive lorsque chacun joue sur une pulsation différente, tantôt de façon plus soudaine, par des superpositions rythmiques complexes, comme si toute idée à peine prononcée ne pouvait suivre son propre développement. La force de cette œuvre ne vient pas, à proprement parler, de la puissance du jeu des interprètes, mais bien de toutes ces distorsions temporelles générées par ces polyrythmies.
[…] Enregistrer Persephassa est en soit une gageure, car cette pièce est avant tout une expérience intime qui se vit les yeux fermés au centre du dispositif. Le principe est de mettre l’auditeur « chef d’orchestre » au centre, entouré des six sets de percussion. Celui-ci par son écoute ira chercher tel ou tel son, ou se laissera surprendre par lui, celui-ci qui peut venir soit de devant, soit des côtés ou de derrière. Afin de profiter au maximum de cette place privilégiée, il est conseillé d’écouter cette pièce au casque afin d’être en totale immersion. »

Jean Geoffroy


LA PRESSE EN PARLE

La Croix – Bruno Serrou, le 25 février 2022

Un centenaire pour un soixantenaire… Pour célébrer leurs 60 ans, les Percussions de Strasbourg publient un superbe album tout Xenakis. L’ensemble y interprète Pléiades et Persephassa, cette dernière – emblématique de sa « cinématique sonore » – ayant été suscitée au compositeur par les Percussions de Strasbourg en 1968. Huit ans plus tard viendra une nouvelle commande : Xenakis livrera alors ses fabuleuses Pléiades, d’une sophistication et d’une inspiration stupéfiantes.

Le Monde Pierre Gervasoni, le 28 février 2022

Hsin-Hsuan Wu, jeune Taïwanaise qui a rejoint les prestigieuses Percussions de Strasbourg en 2017, n’en a pas la même perception. « Pour moi, Pléiades s’apparente à six étoiles qui circulent dans une galaxie », confie-t-elle, alors que « c’est la voix de la Terre qui s’élève de Persephassa », l’autre sextuor magistralement restitué par les Percussions de Strasbourg dans le livre-CD qui commémore en 2022 leur soixantième anniversaire.

Le Figaro —  Thierry Hillériteau, le 11 février 2022

Les 60 ans des Percussions de Strasbourg. Fidèle collaborateur et serviteur de la musique de Xenakis depuis les années 1970, l’ensemble célèbre le génie du compositeur et les 60 ans de sa création avec un somptueux livre-disque dédié à Pléiades et Persephassa (Outhere Music).

Resmusica Michèle Tosi, le 12 février 2022

L’équipe s’est entièrement renouvelée mais les deux pièces, Persephassa (1969) et Pléiades (1979) sont inscrites au répertoire de la phalange strasbourgeoise. Elles ont été souvent rejouées en concert et plusieurs fois gravées, avec « cette évolution des regards » dont parle l’éminent percussionniste Jean Geoffroy dans les pages du livre-disque et cette maîtrise des instruments avec laquelle, quarante plus tard, les six musiciens abordent ces deux partitions.

CadencesÉlise Guignard, mars 2022, n°352

Depuis 1962, les Percussions de Strasbourg jouent un rôle de premier plan dans le monde de la création musicale.

CrescendoAlex Quitin, le 16 février 2022

Le CD est une vraie réussite. Après tout, qui de mieux pour jouer Persephassa et Pléiades que les Percussions de Strasbourg ? Le jeu est clair, les nuances sont poussées à l’extrême, les rythmes sont précis… Ce sont des percussionnistes talentueux et expérimentés, et la virtuosité qu’ils déploient dans certains passages est à couper le souffle. Ils nous emmènent dans un voyage sonore époustouflant et rendent honneur à Iannis Xenakis

France Musique— le 28 janvier 2022

Histoire d’une rencontre exceptionnelle entre un compositeur et un groupe d’interprètes.

ConcertClassic.com— Alain Cochard, le 15 mars 2022

«  Il demeure que si un ensemble français s’imposait avant tous les autres pour cette célébration Xenakis, ce sont bien évidemment les Percussions de Strasbourg.» […]. Avec 400 œuvres créées en soixante ans, la formation peut se targuer d’avoir écrit un chapitre essentiel et foncièrement novateur de l’histoire de la musique. »

« Aussi abouti musicalement qu’éditorialement, le livre-disque sorti il y a peu réunit Les Pléïades et Persephassa. […] Avec Franck Rossi au côté de Jean Geoffroy pour la prise de son et au mixage, l’album Xenakis des Percus s’impose parmi les grandes parutions de ce début d’année et promet de faire pour très longtemps référence. »