Juin 2022

©Le Futur

Cette année, notre ensemble les Percussions de Strasbourg fête ses soixante ans d’existence. C’est sous l’impulsion de Pierre Boulez que naît cette idée, un peu saugrenue pour l’époque, de constituer un groupe de musique uniquement constitué de percussions. En 1962, ses six membres fondateurs imaginent ce projet innovant qui va révolutionner la percussion occidentale. Très vite, la formation inspire l’écriture d’un nouveau répertoire par de nombreux compositeurs vivants et participera aux plus grands festivals internationaux.
L’année 2022 marque également le centenaire de la naissance de Iannis Xenakis, qui fut probablement l’une des plus belles rencontres qui soit pour le groupe. Fêter ces deux anniversaires ensemble en rejouant deux oeuvres fondamentales pour la percussion que sont Persephassa et Pléiades au travers d’un livre-disque est apparu comme une évidence.
Aujourd’hui, les Percussions de Strasbourg reste un groupe unique, indissociable, comme à ses débuts, de la vie musicale contemporaine, grâce à une très haute exigence artistique doublée d’un inaltérable esprit de curiosité et de famille.
En complicité étroite avec les compositeurs, nous continuons de défricher, d’enrichir le monde sonore et de faire rayonner ces créations en France comme à l’étranger.
Néanmoins, fermement enraciné à Strasbourg, l’ensemble ne pouvait pas ne pas honorer le territoire qui l’a vu naître, encouragé et stimulé depuis ses origines. C’est pourquoi, juin 2022 sera le théâtre de cette célébration sous la forme d’un festival, entre le centre-ville de Strasbourg et le quartier de Hautepierre dans lequel nous sommes en résidence depuis plus de 40 ans. Cinq jours de festival dont les objectifs sont multiples : partager des pièces phares de notre répertoire, donner à voir nos plus récentes créations dans un contexte exceptionnel et mettre en lumière les participants à nos ateliers de transmission Percustra, de plus en plus nombreux.
Bref, croiser les regards et les expériences percussives afin de poursuivre la dynamique et l’essence même du groupe : la création et le partage.

Minh-Tâm Nguyen, directeur artistique 

Le festival en bref

Mercredi 8 juin, 19h30 : Concert à la Laiterie, INK x Les Percussions de Strasbourg

Jeudi 9 juin, 18h et 20h : Percustra et Pléiades, Théâtre de Hautepierre

Vendredi 10 juin, 21h30 : Persephassa, Iannis Xenakis, Place du Château

Samedi 11 juin, 19h30 : Fête des Percus x Fête du quartier Hautepierre, Théâtre de Hautepierre et place André Maurois

Dimanche 12 juin, à partir de 15h : What About the Noise… John Cage x Ryoji Ikeda, Musée d’Art Moderne de Strasbourg

©Jazzin Translation

INK x Les percussions de Strasbourg – La Laiterie – 8 juin 2022

Les Percussions de Strasbourg s’affranchissent depuis longtemps des frontières entre les genres musicaux. Après avoir travaillé avec Andy Emler ou encore Nik Bärtsch, Les Percussions de Strasbourg s’invitent sur quelques morceaux du nouvel album du jeune groupe strasbourgeois INK. Jouant eux mêmes sur la frontière entre le jazz improvisé et l’électro survolté, INK s’assure une release party exceptionnelle de leur album avec Rémi Schwartz, Enrico Pedicone, Thibaut Weber et Minh-Tâm Nguyen, quatre membres des Percussions de Strasbourg qui les accompagneront sur scène. « Continuum », dont la sortie est prévue le 20 mai 2022, est à fêter le mercredi 8 juin prochain à La Laiterie.  

19h30 – Laiterie Grande Salle – Billetterie auprès de La Laiterie : 18€ + frais, Carte Culture 6€

© Michel Grasso

Percustra et Pléiades au Théâtre de Hautepierre – 9 juin 2022

Percustra est un projet mis en place et inventé par les fondateurs des Percussions de Strasbourg. À l’origine pensé comme une méthode d’écriture affranchie des schémas académiques de la musique, Percustra existe aujourd’hui sous la forme d’ateliers destinés à développer le potentiel créatif de chacun en imaginant une pièce qui est donnée dans des conditions professionnelles en fin d’année. Menés et encadrés par les musiciens de l’ensemble, les ateliers Percustra sont une approche active et collective de la musique pour petits et grands.

Cette année, la thématique qui a lié les six ateliers était Pléiades de Iannis Xenakis, pièce fondamentale du répertoire des Percussions de Strasbourg. Aujourd’hui, il est important de mettre en lumière le travail qu’ont mené les participants tout en leur offrant l’opportunité de confronter leur interprétation à celle des musiciens des Percussions de Strasbourg. La soirée sera divisée en deux temps forts :

– 18h : 
1ère partie : École Brigitte, collège Erasme, Ateliers tout public
2ème partie : Mélanges et Claviers, extraits de Pléiades par les Percussions de Strasbourg

– 20h :
1ère partie : École Jacqueline, Collège Truffaut, Ateliers tout public
2ème partie : Métaux et Peaux, extraits de Pléiades, par les Percussions de Strasbourg

Théâtre de Hautepierre – Gratuit – Réservation obligatoire I Concerts à 18h et 20h

© Jésus s.Baptista

Persephassa, Iannis Xenakis – Concert spatialisé- Place du Château – vendredi 10 juin 2022

Le cadre exceptionnel de la place du Château, au pied de la Cathédrale promet un hommage spectaculaire à cette pièce, créée en 1969 par les Percussions de Strasbourg dans les ruines de Persepolis en Iran. 53 ans plus tard, Persephassa demeure un sommet de l’histoire de la musique pour percussion, marquée par un dynamisme imprécatoire toujours aussi fascinant aujourd’hui.

Pensée pour être jouée en plein air avec une libre circulation du public, le principe de Persephassa est de mettre l’auditeur « chef d’orchestre » au centre, entouré des six postes de percussion.

Rendez- vous donc le 10 juin prochain pour une expérience auditive inédite !

Concert à 21h30, Place du Château, en extérieur – Gratuit

Accessibilité : jauge sur les places assises. Possibilité d’écouter la pièce à l’extérieur de l’espace musical.

©Christophe Urbain

Fête des Percus x Fête du quartier Hautepierre -Théâtre de Hautepierre – samedi 11 juin 2022

Le samedi 11 juin est le point d’orgue du festival. En lien avec la fête du quartier de Hautepierre, les Percussions de Strasbourg investissent la place André Maurois et ouvrent les portes du théâtre. De manière impromptue et surprenante, les musiciens de l’ensemble donneront à voir des extraits du très large répertoire de l’ensemble. Des pièces de Thierry De Mey, Steve Reich ou encore Francesco Filidei seront jouées par intermittence dans les gradins de la salle, sur le toit du théâtre, … En somme, partout où il sera possible pour le public de déambuler. Pensée comme une soirée festive, des stands de nourriture assurés par les associations du quartier seront présents pour vous permettre de célébrer avec les Percussions de Strasbourg, leurs soixante ans d’existence.

Déroulé de la soirée:

18h45 : Percustram, intervention impromptue dans le tramway, du centre ville à l’arrêt “Le Galet”
19h30 : Concerts déambulatoires au Théâtre de Hautepierre, avec Pad Phase (Steve Reich), Queen of the Night (Simon Steen Andersen), Living Room Music (John Cage), Nocturne (Matyas Wettl), I Funerali… (Francesco Filidei), Musique de tables (Thierry De Mey) mais aussi Audy (rap-Hautepierre) et la participation des élèves de maternelle de l’Ecole Européenne.
21h00 : Fête sur la place André Maurois

Place André Maurois / Théâtre de Hautepierre – Gratuit – Restauration et bar sur place

But What About the Noise …, John Cage x Ryoji Ikeda – Concert immersif – Musée d’Art Moderne et Contemporain de Strasbourg – dimanche 12 juin 2022

Créée au Musée d’Art Moderne et Contemporain en 1985 par John Cage, cette pièce était un hommage à Hans Arp et plus particulièrement à sa série « Papiers Froissés ». Réécrite en 2021 en coproduction avec le festival Musica, Ryoji Ikeda pose un nouveau regard sur la pièce du père de l’expérimentation musicale. Il choisit de remplacer les éléments initialement utilisés par l’emploi d’instruments issus de la culture japonaise. La simplicité et la réduction des matériaux, associées à de subtiles variations, révèlent la structure compositionnelle de la pièce. Le dépouillement des sonorités constituées de bruits blancs ou de délicates frictions du bois met en exergue la place toute particulière accordée au silence dans l’oeuvre de John Cage, ainsi qu’à l’environnement naturel. Ce concert est donc l’occasion de célébrer le compositeur et le peintre au sein de l’accrochage
« La part du temps » dans la nef du musée.

Musée d’Art Moderne et Contemporain – Entrée selon la tarification du musée (7,50€ / 3,50€ réduit) – En continu à partir de 15h