Antiphonies, symphonie N.8 – Miloslav Kabelác

La 8e symphonie “Antiphonies”, opus 54, de Miloslav Kabeláč a été écrite en 1970 pour refléter les sentiments du compositeur après l’invasion des troupes du Pacte de Varsovie en Tchécoslovaquie en 1968 et le renouvellement du fort dictat du régime pro-soviétiques, entrainant une lourde perte des libertés fondamentales pour les citoyens du pays.

La composition se compose de neuf parties – cinq mouvements et quatre interludes, dont la structure est contrôlée par un ordre logique ferme, proportionnel et symétrique. Son axe, structurel et expressif, est le troisième mouvement – le plus long. Les intermèdes qui relient les différents mouvements correspondent à la fois dans le temps et dans la musique et ne diffèrent que par une succession dynamique alternativement opposée. L’œuvre est écrite pour un ensemble de percussion (6 musiciens), l’orgue, un soprano de coloration et deux chœurs mixtes (grand et petit). Le texte de la partie vocale est tiré de l’Ancien Testament.

La 8e symphonie a été inspirée par les Percussions de Strasbourg qui ont créé la pièce à Strasbourg en juin 1971 avec les solistes tchèques Jana Jonášová (soprano) et Václav Rabas (orgue).

festival Martinu Festtage, Bâle
Infos et réservation